Bloc de navigation Accueil Retour à la page précédemment affichée Titre de la page du Maître Autel

Bourg-de-Batz – Le maître autel et son retable

Aller en haut de page Titre de la page du Maître Autel
Image du Maître Autel

Réglage zoom : touches déplacement du curseur :
facteur d'agrandissement :  augmente,  diminue
taille de la vignette :  diminue,  augmente

Plan de localisation de la prise de vue du Maître Autel Emplacement de prise de vue

Le maître-autel, qui date de 1677, est supporté par six colonnes de marbre de différentes couleurs, avec bases et chapiteaux corinthiens dorés; seules quatre colonnes sont visibles sur cette image.

Elles encadrent les statues de saint Gwenollé avec la crosse et le livre, saint Paul avec le glaive. Les statues de saint Michel terrassant le diable enchaîné et de saint Jean l'Evangéliste attendant, le stylet à la main, l'inspiration divine ne sont pas visibles.

L'autel est couronné par un Calvaire avec sa croix massive, son Christ majestueux en bois doré et ses deux statues de la Vierge et de saint Jean.

L'autel proprement dit date de 1763 ; il est d'une grande richesse et d'une très grande précision : ses bas-reliefs dorés, ses deux tabernacles superposés, surmontés eux-mêmes d'une tour que domine un Christ triomphant, sa profusion de colonnettes sculptées, de balustres, de statuettes d'anges présentant l'instrument de la passion, de saints honorés à l'île de Batz et surtout ses panneaux reliquaires, où s'épanouit, parmi les guirlandes de feuillage, toute la flore de la presqu'île, liserons, pâquerettes et roses, acanthes, chardons bleus... autant de petits chefs-d'œuvre de sculpture et de dorures qui émerveillent les connaisseurs.

(Brohand (A.) et Richard (J.-Y.) Le Bourg-de-Batz, Editions des Korrigans, 1951)

12 mai 2008

Autres pages

-  © Jean-François Caillet 2008-2018  - 

www.bourg-de-batz.fr
1.0 - 3/10/2018 - 11:35:20