Bloc de navigation Accueil Retour à la page précédemment affichée Titre de la page La plage de la Govelle

Bourg-de-Batz — La plage de la Govelle au début du xxe siècle

Aller en haut de page

La plage de la Govelle

Govelle se traduit en breton par la Forge, et le dérivé Govello par forgeron. Des briques et tuiles trouvées dans la baie du Scall étaient peut-être les restes d'un atelier de fondeur1, hypothèse renforcée par la présence de pyrite qui aurait pu être utilisée dans les forges et ateliers anciens de la région2.

Comme la plage Valentin, la plage de la Govelle est ouverte vers le sud-ouest et les surfeurs viennent y pratiquer leur sport favori, dès que le vent fait s'y lever des « rouleaux ».

Tout à fait à droite, Ker Marguerite, cube à toit pyramidal avec vue imprenable sur la mer, est l'un des chalets les plus anciens de la côte.

2 avril 2018



Notes :
1. Dictionnaire archéologique in Annales de la Société Académique de Nantes, BNF, 1889, p. 318.
2. Léon Maître, Les Origines de Guérande-Batz-Saillé, cité par A. Brohand.

Réglage zoom : touches déplacement du curseur :  facteur d’agrandissement :   augmente,   diminue ;
taille de la vignette :   diminue,   augmente

Image de la plage de la Govelle Image de la plage de la Govelle

Lieux-dits

-  © Jean-François Caillet 2008-2018  - 

www.bourg-de-batz.fr
V1.1 - 3/10/2018 - 16:24:48