Bloc de navigation Accueil Retour à la page précédemment affichée Titre de la page La plage Valentin

Bourg-de-Batz — La plage Valentin au début du xxe siècle

Aller en haut de page

Plage Valentin

Après s'être appelée « baie du Crucifix » au milieu du xviiie siècle, la plage prit le nom de « plage de la Barrière » au début du xixe siècle.

En 1900, seule la partie de la plage située du côté du Croisic était fréquentée, les baigneurs y étant attirés par la présence de l'établissement de bains construit par Louis Killian, surnommé Valentin, dont le surnom donna son nom à la plage.

Fin xixe, outre la propriété de Saint-Nudec –masquée sur cette carte par les filets d'un bateau– et l'établissement de bains, deux maisons seulement étaient construites, à l'angle de la rue Appert, vers la pointe de Casse-Caillou, à l'autre extrémité de la plage.

Peut-être la pétole1 a-t-elle conduit les pêcheurs à échouer leurs bateaux sur la plage, pour rester au plus près des bancs de sardines, plutôt que de perdre du temps à rejoindre le port du Croisic et y payer une taxe portuaire.

Les bateaux sont des Sinagot, construits dans le golfe du Morbihan ; ceux-ci dépendent de Concarneau, mais des bateaux de Lorient et de Quiberon accostaient également sur la plage.

Au dos de la carte présentée dans cette page, il est écrit :
Le Croisic 7-9 [1910]
Sur cette plage, trois enfants se sont noyés au mois d'Août.

La plage a eu la réputation d'être dangereuse, mais en fait les accidents mortels y furent rares.

Juin 2014


1Pétole nom féminin Calme plat en terme de voile; absence de vent.

Réglage zoom : touches déplacement du curseur :  facteur d’agrandissement :   augmente,   diminue ;
taille de la vignette :   diminue,   augmente

Image de la plage Valentin Image de la plage Valentin

Lieux-dits

-  © Jean-François Caillet 2008-2018  - 

www.bourg-de-batz.fr
V1.1 - 3/10/2018 - 16:25:01